6 endroits à visiter à Kyoto au Japon

Kyoto au Japon

Quand il s’agit de l’Asie, Kyoto a ses louanges, et la plupart des voyageurs font un arrêt ici pour profiter de la riche culture et tout ce qu’il a à offrir. Vous ne serez jamais à court de choses à faire et d’endroits à visiter pendant votre séjour à Kyoto ; voici 6 endroits à découvrir à Kyoto. Cette ville figure parmi les plus connues de tout le pays, qui regorge par ailleurs de splendeurs culturelles et touristiques, et l’accueil particulièrement chaleureux des autochtones n’est plus à prouver.

Le Pavillon d’or : Kinkaku-ji

Kyoto a été appelée la ville aux mille sanctuaires en raison des nombreux temples qu’elle abrite, mais le Pavillon d’or est de loin le plus pittoresque de tous. Son histoire remonte au 14e siècle et le temple bouddhiste, aujourd’hui transformé, a été initialement construit comme une villa de retraite. Le Kinkaku-ji a été baptisé « Pavillon d’or » en raison de la feuille d’or fixée à son sommet. Il s’agit d’un monument unique en son genre, construit au-dessus d’un étang et offrant certaines des meilleures vues depuis le premier et le deuxième étage.

Le château de Nijo

Il y a tant à apprendre sur l’histoire de certains des individus japonais les plus puissants dans le château de Nijo. Construit en 1603, le complexe contient plusieurs autres bâtiments ornés de magnifiques œuvres d’art. Le château Nijo se trouve au centre de Kyoto, avec Higashi Otemon comme entrée principale et le palais Ninomaru comme bâtiment le plus important. Si vous préférez visiter d’autres sites au Japon, Tokyo notamment, faites appel à l’expertise de japon.marcovasco.fr.

Le sanctuaire de Fushimi Inari

Si vous visitez Kyoto, le sanctuaire de Fushimi Inari est l’un des lieux incontournables et l’une des choses qui en font un endroit unique est qu’il est bordé de plus de 5 000 tori rouges, également appelés portes de sanctuaire. Le sanctuaire est dédié au dieu du riz et du commerce, Inari, et les portes du sanctuaire mènent aux montagnes avec certaines des plus belles vues de la ville. En outre, le sanctuaire est bien éclairé la nuit, ce qui en fait le meilleur moment de la journée pour le visiter. 

Le Palais impérial de Kyoto

Si vous connaissez un peu l’histoire du Japon, vous savez déjà que les palais étaient des structures architecturales majeures à l’époque médiévale. Le palais impérial de Kyoto a été détruit à plusieurs reprises par des incendies, mais a été reconstruit dans sa structure actuelle. On peut accéder au palais par une visite guidée de l’Agence de la maison impériale, mais les terrains peuvent être visités à tout moment de la journée.

Le musée national de Kyoto

Ce musée axé sur l’art pré-moderne a été créé en 1897 et est l’un des musées japonais les plus estimés. Trouvez le temps d’explorer le musée récemment rénové et appréciez les différents arts appliqués et historiques que le musée de classe mondiale peut se vanter de posséder. Faites également une halte au musée municipal d’art de Kyoto pour admirer les œuvres de certains des plus grands artistes japonais de tous les temps.

La Villa impériale Katsura

La villa impériale Katsura possède l’un des jardins les plus historiques du Japon et présente une architecture magnifique bien qu’elle ait été construite en 1624. Les portes Miyuki-mon, qui constituent l’un des points forts de la villa, ainsi que les multiples allées du jardin font de la villa impériale Katsura une expérience unique en son genre.

Que voir et que faire à Saint-Domingue ?
Voyage en Laponie avec Marco Vasco : un voyage dans la nature