Quels souvenirs n’a t’on pas le droit de ramener de l’étranger ?

Qui n’a jamais pensé à ramener quelques souvenirs en passant par des spécialités locales lors d’un voyage à l’étranger ? Cela peut aller d’un simple collier en raphia à une belle sculpture en bois de rose. Pourtant, chaque pays ayant ses réglementations, ramener un souvenir qui peut vous sembler banal au premier abord peut vous causer des ennuis. Il vaut donc mieux se renseigner avant de ramener un souvenir de l’étranger quel qu’il soit.

Quels sont les souvenirs qu’on n’a pas le droit de ramener de l’étranger ?

Les souvenirs que vous ne pouvez pas ramener des vacances varient généralement en fonction du pays. Parmi eux sont les espèces endémiques comme les lémuriens. Quelques végétaux protégés sont également interdits comme par exemple les bois précieux (bois de rose et palissandres). Aussi, il est interdit de sortir du territoire des objets de valeur comme : les pierres qui sont classées comme des biens culturels pour certains pays, les pièces de monnaie, le sable, les coquillages recouverts de calcaire irisé, ou les figurines sculptées en bois. D’autre part, les fleurs vivantes ainsi que les animaux morts sont aussi à interdire. Il en va de même pour les produis de contrefaçons comme les lunettes, c’est interdit également puisqu’on va vous suspecter de les revendre après.      

Pourquoi ramener ces souvenirs de l’étranger est interdit par la loi ?

Si chaque touriste décide de ramener les objets protégés par la loi, l’équilibre de l’écosystème pourrait être rompu. De plus, plusieurs parmi ces souvenirs sont classés au Patrimoine naturel de l’humanité par l’Unesco. Une loi de protection est donc en vigueur et prévoit des sanctions allant de payer une somme d’amendes jusqu’à l’emprisonnement. Ainsi, pour que les vacanciers ou les voyageurs ne risquent pas de payer des taxes ou des amendes envers le pays qu’ils ont visité, ou que leurs bagages soient confisqués pendant le contrôle à l’aéroport, il est donc indispensable de se renseigner par rapport à la réglementation douanière en vigueur dans le pays.

Quelles alternatives pour ramener des souvenirs de ses vacances ?

Pour passer des vacances en toute tranquillité, prenez connaissance des lois de ce pays et n’hésitez également pas à demander à ses citoyens. Il faut accomplir des formalités spécifiques auprès des administrations responsables. Par exemple si vous voulez ramener des animaux, il faut qu’ils soient soumis à des contrôles sanitaires stricts. Pour rapporter des cadeaux souvenirs, d’abord il faut savoir le budget consacré à chaque souvenir, bien en limiter le nombre (plus il y en a à rapporter et plus on va s’orienter vers les petits objets). Réfléchissez bien à l’utilité de ce cadeau avant de l’acheter, est-il dédié à but décoratif ou à usage personnel. Il vaut mieux connaître un peu les goûts de la personne à qui vous adressez ce cadeau. Et chose à ne pas négliger, sachez peser le poids et l’encombrement de ces cadeaux pour pouvoir les transporter.   

Quelles sont les plus belles plages du Costa Rica ?
Où passer Noël au soleil ?