Ile de Komodo, un voyage à la découverte de la nature sauvage

Visiter l'ile de Komodo

Les férus de voyage et d’aventure peuvent ajouter les îles de Komodo dans leur liste d’endroits à voir dans ce monde. Et oui, voir ces îles ainsi que leurs plages paradisiaques et la nature sauvage elle-même ne se limite plus au visionnage d’un documentaire qui fait rêver sur National Geographic. L’île de Komodo – classé patrimoine mondial de l’Unesco – est maintenant accessible, mais il faut avant tout savoir organiser son voyage. Le recueil des informations utiles est la première condition pour s’assurer d’une bonne expérience au sein de cet archipel. 

Les informations de base pour tous 

En Indonésie, à l’ouest de l’île de Flores se trouve un archipel d’îles exotiques aux paysages variés, dont l’île de Komodo. Celle-ci fait partie du parc national de Komodo, qui a été créé depuis 1980 afin de protéger les dragons de Komodo. Ce parc englobe les îles de Komodo, de Rinca, de Padar et également de 26 autres petites îles qui sont accessibles virtuellement sur indonesie.marcovasco.fr

Attractif visuellement avec des plages de sable rose, des collines verdoyantes et des volcans, et bien sûr des animaux qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Visiter l’île de Komodo est désormais possible, mais il faut commencer par s’y rendre pour ne rien rater de ces merveilles. 

Quel moyen de transport jusqu’à Labuan Bajo ? 

Deux moyens peuvent être utilisés pour s’y rendre : l’avion et le bateau.

Pour ceux qui ne sont pas pressés d’arriver à destination, mais qui aiment profiter du voyage et de l’aventure concrète sur la route, le bateau est l’option à choisir. Celui-ci est également plus économique, et deux choix s’offrent alors pour les aventuriers : prendre un bateau depuis Bali pour aller à Labuan Bajo et ensuite prendre le bus, ou bien prendre un bateau depuis Lombok et effectuer une croisière qui pourrait durer plusieurs jours.

Mais pour les personnes en quête d’un voyage rapide et à la fois confortable ou bien pour ceux qui planifient un voyage sur mesure, l’avion est le bon choix en matière de transport. Pour cela deux options sont à considérer : prendre l’avion de Jakarta, plus précisément sur l’île de Java ou bien venant de Denpasar à Bali. Ensuite, le reste consiste à monter sur un vol domestique pour Labuan Bajo, qui figure à la fois comme l’aéroport et comme ville de départ pour le circuit touristique des îles de Komodo.

Quid du logement et de la restauration ?

Avant même de débarquer sur l’île, effectuer une réservation est primordial pour éviter de se retrouver à la rue en terre inconnue après un long voyage. Il est alors conseillé de se renseigner à distance sur les bons plans du coin en matière de logement, surtout en se basant sur le budget prévu pour le logement durant le séjour. Utiliser un comparatif peut aider, mais surtout il est important de vérifier la véracité des propos sur les différents hôtels par une revue des avis des visiteurs. En effet, il se pourrait que certaines confusions se créent par rapport aux éléments inclus dans la tarification des divers logements. Mais pour plus de certitude sur le confort d’un voyage sur l’île de Komodo, rien ne vaut de passer un coup de fil après avoir effectué des recherches sur ce qui correspond le mieux aux attentes et aux réalités financières. Toutefois, ce n’est pas obligatoire de loger sur l’un des hôtels de l’île, car passer le séjour sur un bateau est également possible pour ceux qui tiennent à avoir un espace privé.

L’offre touristique y est énormément développée, alors aucun risque de famine durant un séjour sur cette île. Les plats sont conçus pour tout le monde, avec différentes spécialités locales à base de fruits de mer, ou bien des spécialités européennes, selon les goûts. Par ailleurs, beaucoup attestent surtout que la pièce maîtresse touristique dans la restauration est le cadre et la vue magnifique offerte par divers restaurants sur place.

Pourquoi cet archipel est si attrayant ?

À l’évidence, le principal attrait de ces îles est surtout la possibilité de voir des dragons de Komodo. Ces créatures sont à la fois fascinantes et inquiétantes. De par leur nature féroce, c’est toujours recommandé de faire appel à un service de garde expérimenté. Aussi, pour les familles avec des enfants de moins de quatre ans, il vaut mieux éviter de faire la marche en totalité pour ne pas trop s’approcher des dragons de Komodo. Dans le cas où les enfants crient de frayeur, cela pourrait stimuler les varans, car pour eux, ces cris pourraient s’apparenter à des cris de proies blessées.

D’autres animaux tels que les cerfs ou les buffles sont également présents sur ces îles. Mis à part les animaux, l’activité la plus prisée sur cet archipel est la plongée sous-marine. L’île de Komodo regorge de nombreux sites de plongée avec des faunes et des flores sous-marines incroyablement beaux, notamment : Batu Balong, Golden Passage, Manta Point et Manta Alley.

Comment bien préparer son voyage en avion ?
Guadeloupe : comment organiser votre séjour ?